L’administration Obama s’apprête à resserrer ses liens avec le principal parti d’opposition de la Syrie, une étape dans l’intensification de la diplomatie que les responsables espèrent concevoir avant la fin du régime du président syrien Bachar Assad.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.